Infos

L’incontinence urinaire est un problème qui est souvent abordé avec honte. De nombreuses personnes se sentent seules face à ce problème, car elles ont l’impression de ne pas pouvoir en parler. Bien qu’elle soit souvent associée aux personnes âgées et aux très jeunes enfants, la réalité est qu’elle peut survenir à tout âge. Considérée comme une affection débilitante, elle est assez répandue, puisqu’on estime qu’elle touche entre 10 et 20 % de l’ensemble de la population européenne.

Il n’est pas toujours possible de l’éliminer, car les chances de réussite dépendent de son origine. Mais il est toujours possible de faire en sorte qu’elle affecte le moins possible, même dans la vie quotidienne. Cela dit, examinons quelques-unes des façons de lutter contre les fuites urinaires.

 

1. être préparé

Il existe plusieurs façons de se préparer aux incidents liés aux fuites urinaires, même si vous ne pouvez pas les empêcher. Comme le problème a tendance à se produire surtout pendant les heures de sommeil, il risque d’abîmer la literie et de causer de l’embarras et de la frustration. C’est pourquoi il est bon d’avoir des draps-housses imperméables. De cette façon, vous pouvez facilement laver votre linge de lit et vous assurer qu’il dure plus longtemps. Vous pouvez également envisager d’utiliser des sous-vêtements absorbants si l’incontinence affecte vos activités pendant la journée. Tout le monde n’en a pas besoin, mais pour certains, cela peut faire une grande différence.

 

2. Essayez les exercices du plancher pelvien

Un autre facteur souvent lié à l’incontinence est la faiblesse du plancher pelvien. S’il n’est pas possible d’arrêter complètement l’incontinence grâce aux exercices, les pratiquer quotidiennement peut aider à en atténuer les effets. Faites ces exercices en suivant les conseils de votre médecin et n’oubliez pas que vos draps imperméables sont votre meilleur filet de sécurité pour la tranquillité d’esprit – essayez !

 

3. Évitez de soulever des charges lourdes

Les épisodes d’incontinence ne surviennent pas toujours au hasard ; ils sont parfois liés à des actions. Si vous soulevez fréquemment des objets lourds, cela pourrait être lié au problème. Dans la mesure du possible, évitez de soulever trop de poids – vous verrez la différence !

 

4. Changez votre régime alimentaire

Il semble que la consommation excessive d’alcool et de caféine, ainsi que le tabagisme, jouent également un rôle – parlez à votre médecin de la façon dont vous pouvez modifier votre régime alimentaire pour minimiser les épisodes.

L’incontinence n’a pas à régir votre vie. Rappelez-vous, même si vous ne pouvez pas l’éliminer, vous pouvez le réduire.