Infos

Les premiers jours du printemps sont arrivés, et avec eux davantage d’heures de soleil et de températures agréables. Mais pour certains, l’insomnie et les problèmes de sommeil sont également arrivés. La différence de température apportée par la nouvelle saison entraîne des modifications des rythmes circadiens de nombreuses personnes, ce qui se traduit par des modifications de leurs habitudes de sommeil. Les résultats de diverses études indiquent que l’adaptation des organismes au printemps peut prendre quelques semaines. Entre-temps, il est possible de ressentir des symptômes tels que l’irritabilité, la fatigue diurne et l’insomnie constante. L’utilisation de draps imperméables et la pratique régulière d’une activité physique peuvent aider à combattre l’insomnie printanière. Voici comment.

Le rythme circadien

Le rythme circadien régule divers processus cérébraux, tels que les niveaux d’hormones, le métabolisme, la température corporelle, et principalement le cycle veille-sommeil.

Il assure un niveau et une durée de repos optimaux pendant la nuit, afin que nous soyons prêts à accomplir toutes les tâches de la journée. Notre rythme circadien est naturellement conçu pour fonctionner et s’adapter aux changements environnementaux et saisonniers. Les recherches montrent que le rythme circadien ne s’adapte pas immédiatement à la lumière du jour. Au printemps, le jour et la nuit rendent difficile la remise à zéro de l’horloge interne, de sorte que le corps et le rythme de sommeil doivent s’adapter aux nouvelles conditions.

Que faire ?

Pour s’adapter au rythme de sommeil printanier, les experts recommandent de se coucher et de se lever à la même heure, de faire régulièrement de l’exercice, d’éviter les repas lourds ou le café le soir et d’apprendre à se détendre avant de se coucher (à sa manière et à son rythme). Ces activités contribuent à réguler la mélatonine, l’une des hormones qui dépendent du cycle circadien. La mélatonine est responsable de la baisse de la température corporelle et de l’endormissement. Le printemps apporte des périodes de lumière plus longues qui peuvent interférer avec la production de cette hormone, ce qui peut rendre l’endormissement plus difficile. Il est important de noter que les modifications de la production de mélatonine et de cortisol perturbent le rythme normal du sommeil, ce qui entraîne des problèmes de repos et peut être mauvais pour la santé.

 

Draps-housses avec une surface imperméable et fraîche

Avec l’arrivée du printemps puis de l’été, la température augmente. Pour de nombreuses personnes, la température est à l’origine de problèmes de sommeil. En cette période, le choix de votre linge de lit joue un rôle important dans le confort de votre sommeil. Nos draps-housses POLARIS avec une surface imperméable et fraîche sont idéaux pour cette saison. Cette literie respirante fait également office de drap-housse et de protège-matelas. Il réduit la température corporelle d’environ 1°C, ce qui se traduit par une amélioration significative du confort. Il est parfait pour lutter contre les sueurs nocturnes et les bouffées de chaleur de la ménopause. Ainsi, vous ne vous retournerez plus dans votre lit et ne vous sentirez plus fatigué le matin à cause du manque de sommeil.

Prévenir l’insomnie de printemps et permettre à votre corps de mieux se reposer est plus facile que vous ne le pensez. Un peu d’exercice, un moment de détente pour stimuler la production de mélatonine et de bons draps-housses imperméables POLARIS feront l’affaire. Profitez du meilleur repos ce printemps avec BSensible.